Réflexion - Sanctuaire Marie Reine des Coeurs

Aller au contenu

Menu principal :

Réflexion

Ouverture
BERGERS ET BERGÈRES AVEC JÉSUS
Jésus n’est qu’amour! Les titres de « Vrai Berger » et de « Bon Pasteur » sont sans doute ceux qui le décrivent le mieux. Parler du Bon Pasteur, c’est parler de Dieu, mais c’est autant parler de nous, car si nous n’étions pas là pour être aimés et guidés, que ferait le Bon Pasteur. Que tu sois la brebis présente au bercail ou la brebis égarée, tu donnes un sens à la vie de Jésus, car c’est pour toi que son amour va jusqu’au bout : « Le Bon Pasteur donne sa vie pour ses brebis » (Jn 10,11).
Comme au temps de Jésus, comme à toutes les époques, notre siècle ne manque pas de sauveurs et de guides autoproclamés. Jésus nous rappelle de faire attention. Le vrai berger entre par la porte, il ne fait pas de détours et se fait connaître clairement. Le vrai berger n’exploite pas la faute pour enfermer dans la culpabilité, au contraire. Il dit : « Va, et ne pèche plus! » Le vrai berger ne charge pas, il décharge. Le vrai berger ne possède pas, il laisse entrer et sortir librement. « Il les appelle chacune par son nom et les fait sortir… Il marche devant elles et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix… Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et sortira, et trouvera un pâturage » (Jn 10,3.4.9).
Notre Bon Pasteur nous guide du doute à la foi, de la prison de l’égocentrisme à l’accueil de l’autre, de la tristesse de la faute à la joie du pardon, de la mort à la vie. C'est ce qu'il nous invite à faire pour nos frères et soeurs.
En cette journée de prière pour les vocations, confions tous les baptisés au Bon Pasteur, tout spécialement les personnes appelées à consacrer leur vie dans l'Église comme signes du royaume à venir.
Seigneur, tu connais tes brebis. Face au défi de leur vie, accorde aux jeunes la lumière et la force qui leur permettront de répondre à ton appel en toute liberté. Donne aux prêtres et aux consacrés d'être porteurs de la joie du service de ton peuple. Fais de tous les baptisés des témoins de la joie de l'Évangile.
Jean-Louis Courchesne, s.m.m.






 
Retourner au contenu | Retourner au menu