Association Marie-Reine-des-Coeurs - Sanctuaire Marie Reine des Coeurs

Aller au contenu

Menu principal :

Association Marie-Reine-des-Coeurs

Associé(e)s > Association Marie-Reine-des-Coeurs
Association Marie-Reine-des-Coeurs

Statuts de l'Association de Marie, Reine des Coeurs

Nature et fin

Art. 1 - L'Association Marie, Reine des Coeurs regroupe des fidèles, clercs ou laïcs, qui, se voulant témoins de la vérité de l'Évangile1, se proposent de vivre les exigences de leur baptême à l'aide d'une consécration totale au Christ par les mains de Marie. Dans ce but ils s'engagent à la pratique parfaite de la vraie dévotion à la très sainte.Vierge enseignée par saint Louis-Marie de Montfort, qu'ils choisissent pour Guide-et Maître spirituel 2.

Art. 2 - § 1 - Unie organiquement à la Compagnie de Marie, l'Association Marie, Reine des Coeurs ne dispose d'aucune structure juridique autonome 3. Ses membres participent chacun dans son propre milieu de vie, à la mission des Montfortains dans l'Église: préparer le Règne de Jésus par Marie4.

§ 2 - L'Association de Marie, Reine des Coeurs est ainsi une " extension " de la Compagnie de Marie, non pas dans le sens que la SMM chercherait à embrigader tout le monde mais afin " que tôt ou tard la Très Sainte Vierge [ait] plus d'enfants, de serviteurs et d'esclaves d'amour que jamais, et que, par ce moyen, Jésus-Christ, mon cher Maître, régnera dans les coeurs plus que jamais "5.

§ 3 - L'Association n'est donc pas au service de la Compagnie de Marie mais, avec la Compagnie de Marie, au service de la Reine, au service de la sainte Église, au service des âmes, au service du peuple de Dieu, au service du Règne de Jésus par Marie.

Centres

Art. 3 - Le centre international de l'Association Marie, Reine des Coeurs est fixé à la Maison générale de la Compagnie de Marie. Chaque pays peut avoir un centre national (régional, ... ) érigé par le Supérieur général ou son délégué.

Rôle des directeurs

Art. 6 - § 1 - Les Directeurs des Centres sont au service des membres de l'Association pour les aider à mieux connaître et approfondir, à mieux vivre le voie spirituelle léguée par saint Louis-Marie de Montfort. Ils les incitent à une parfaite fidélité baptismale, c'est-à-dire à suivre fidèlement le Christ, Sagesse Eternelle et Incarnée pour le salut du monde, grâce à un abandon total de soi-même à Celle par qui, sous l'action toute puissante du St-Esprit Il a voulu venir à nous.

§ 2 -Ils rappelleront aux membres leur devoir de faire connaître autour d'eux, surtout par l'exemple de leur vie, ce chemin de vie afin que vienne toujours plus le Règne de Jésus par Marie 6.

Art. 7 - Si les membres ont un droit véritable à recevoir la formation dont ils ont besoin et qu'ils viennent chercher, les directeurs ont l'obligation de pourvoir directement ou indirectement à leur formation initiale et permanente7.

Dans ce but, le Supérieur général aura soin de préparer ou faire préparer un programme ou un manuel, où il établira avec clarté les étapes à parcourir avant que le candidat soit admis dans l'Association ainsi que les obligations de la formation permanente. Programme ou manuel qu'il soumettra au jugement et à l'approbation du conseil général.

Membres

Art. 8 - L'Association de Marie, Reine des Coeurs est ouverte à tous les fidèles (laïcs, clercs, religieux) qui désirent s'engager dans le cheminement spirituel et apostolique proposé par saint Louis-Marie de Montfort. Pour les religieux, on tiendra compte du cn 307, § 3.

Art. 9 - Celui qui, après la formation et la préparation nécessaires, prononce la consécration à Jésus, Sagesse Eternelle et Incarnée, par les mains de Marie selon la formule de Saint Louis-Marie de Montfort peut être reçu dans l'Association.

L'incorporation se fait après demande motivée du candidat et acceptation par le Directeur, au moment de la consécration émise en présence du directeur ou de son délégué et inscrite au registre de l'Association.

Engagements

Art. 10 - La consécration par laquelle le fidèle s'engage dans l'Association implique l'engagement à vivre, dans son propre état de vie, dans son propre milieu, dans son propre travail, l'esprit et la spiritualité légués par Montfort. Il cherchera à en faire l'âme de toute sa vie, à en imprégner toutes ses activités, tout son apostolat.

Renouvelant chaque jour sa consécration, il collabore, dans la mesure de ses possibilités et selon sa propre condition, à l'apostolat de la Compagnie de Marie suivant les directives du Directeur général.

Art. 11 - Pour les membres qui le désirent, le Directeur général pourra créer, à l'intérieur de l'Association,

- un groupe d'associés qui s'engagent par promesses ou par voeux, selon leur état à vivre les conseils évangéliques dans l'esprit et la spiritualité de saint Louis-Marie;

- un groupe qui s'engage à un apostolat spécifique toujours dans l'esprit et la spiritualité de saint Louis-Marie de Montfort.

Partage des biens spirituels

Art. 13 - Par leur entrée dans l'Association, les membres sont en communion spirituelle avec toute la famille montfortaine. Ils aiment célébrer les fêtes liturgiques qui sont signe et accomplissement de cette communion: l'Annonciation du Seigneur, le 25 mars, est la fête principale de l'Association 8. La Nativité, le 25 décembre, l'Immaculée Conception, le 8 décembre, et la fête de Saint Louis-Marie de Montfort, le 28 avril, sont aussi célébrées d'une manière particulière par les membres de l'Association.

Les membres participent également aux richesses spirituelles que répand sur la famille montfortaine celle " qui se donne aussi tout entière et d'une manière ineffable à celui qui lui donne tout. " 9

Art. 14 - L'entrée dans l'Association crée un lien réciproque de fraternité et de solidarité entre tous les membres de la famille montfortaine. Le nouveau membre participe aux joies et aux peines de sa nouvelle famille. S'il est heureux de puiser aux trésors spirituels de cette famille, il s'efforce de l'enrichir par sa prière et l'offrande de sa vie animée par la consécration montfortaine.

1.Ils sont témoins de la vérité à la suite de Jésus, qui devant Pilate affirme qu'il est venu pour rendre témoignage à la vérité (Jn 18, 37); - à la suite de tous les martyrs, les laïcs sont Collaborateurs de la vérité (Cf 3 Jn 8; Apostolicam Actuositatem, 6) - " La volonté du Père est qu'en tout homme nous reconnaissions le Christ notre frère, et que nous aimions chacun pour de bon, en action et en parole, rendant ainsi témoignage à la vérité " ( Gaudium et Spes, 93).
2.Cf Redemptoris Mater, 48.
3.Cf cim. 303 et 312, § 2.
4.Cf VD 227 et nos constitutions, aux art. 9 et 39.
5.VD 113.
6.'Non seulement les prêtres mais " tous les laïcs se doivent de coopérer à l'extensio.% à la croissance du Royaume du Christ dans le monde. f..] Tout laïc doit être, à la face du monde, un témoin de la résurrection et de la vie du Seigneur Jésus et un signe du Dieu vivant " (Lumen gentium, 35 et 38).
7.Cf Cn 677, § 2.
8.Cf VD 243
9.VD 144.


 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu